Fouki et Koriass se donnent en spectacle virtuel

Fouki et Koriass
© Félix Renaud | Fournie par Disques 7e ciel

Fouki et Koriass se donnent en spectacle virtuel

Répertoire varié, prestations dynamiques et spectateurs virtuels ont été au rendez-vous sur l’espace Yoop jeudi soir, à l’occasion d’un spectacle présenté par les deux rappeurs Koriass et Fouki. Les musiciens, jouant en direct de la Place des Arts de Montréal, y interprétaient les extraits de leur album commun.

Koriass et Fouki ont animé la foule grâce aux chansons du disque Herbogénistes. D’abord caché au public, Herbogénistes a été mis en vente par surprise le 22 mai dernier.

Débutant leur prestation avec Génies en herbe, Bruit et Monstres, les deux artistes ont par la suite pris une courte pause pour prendre le temps de remercier les personnes présentes dans la foule. Le duo a par la suite enchaîné avec Bénis et Herbogénistes avant d’interagir rapidement avec le public, pour ensuite interpréter Marée Haute.

S’en est suivi le morceau Lait de chèvre, issu de l’album La nuit des longs couteaux (2018) de Koriass. Deux autres chansons étrangères à l’album – All Zay et Woosh – se sont également glissées dans la soirée. Elles ont été chantées entre Figure Out, Bravo et Fait chier.

Le spectacle s’est clôturé sur Tout c’qui faut, Cinq à sept (lui aussi de La nuit des longs couteaux), le nouveau solo de Fouki – intitulé Oui toi – et Bye.

En tout, ce sont deux écrans géants – comportant 32 groupes de spectateurs chaque – qui étaient installés. Cette tactique permettait ainsi aux rappeurs de se donner en spectacle devant de vrais visages en direct et non une salle complètement vide. Les fans ayant déboursé 25$ pour visionner la séance ont par ailleurs eu accès au contenu 24 heures après son début, soit vendredi jusqu’à 20h.

William Thériault

Passionné d’écriture, il adore produire des textes journalistiques et rencontrer des artistes du milieu. En plus de superviser la production du contenu du site, il couvre avec précision l’actualité culturelle québécoise, tout en s’assurant de fournir le contenu le plus authentique possible aux lecteurs.

Précédent

Début du tournage de Survivre à ses enfants

District 31 : le retour tant attendu

Suivant