Asteria : une expérience virtuelle et musicale

Asteria
© FME en Abitibi-Témiscamingue / Facebook

Asteria : une expérience virtuelle et musicale

Du 3 au 5 septembre prochain, le festival de musique émergente (FME) d’Abitibi-Témiscamingue présentera Asteria, une nouvelle expérience musicale de réalité virtuelle.

« Un véritable voyage musical en mode réalité virtuelle dans l’univers de plusieurs de nos auteurs-compositeurs-interprètes coup de cœur. »

Site web d’Asteria

Le participant aura la chance d’explorer l’environnement musical de quatre artistes québécois, soit Dominique Fils-Aimé, Vincent Vallières, Alexandra Stréliski et Loud. Principalement, en portant un casque de réalité virtuelle, le spectateur sera invité à vivre un mélange entre l’écoute de la musique et l’exploration d’un univers fictif correspondant à chaque musicien.

L’idée est venue de Noisy Head Studio, La Fouge et La maison fauve qui voulaient plonger les intéressés dans un monde animé par la musique et l’imaginaire d’un artiste. Ainsi, ils pourront vivre une expérience musicale hors du commun. Principalement, Asteria propose une réalité immersive incluant des images des artistes tournées en 360 degrés, ainsi que des animations 3D et de la motion design. Le tout sera accompagné d’une atmosphère sonore ambiophonique.

« Asteria […] est une manière innovante de présenter à la fois l’art et la technologie. »

Catherine Simard, La maison fauve

Asteria sera d’abord présenté du 3 au 5 septembre au Jardin de réalité virtuelle du FME à Rouyn-Noranda. En novembre 2020, l’expérience virtuelle se retrouvera aussi dans plusieurs villes québécoises telles que Montréal, Québec, Saint-Jérôme, Joliette, Sherbrooke, Terrebonne, Drummondville, Saint-Hyacinthe, L’Assomption, Sorel et Saguenay. Les intéressés pourront se procurer des billets ici dès le mois d’octobre.

Charlotte Bastien

Étudiante en communication appliquée à l’Université de Sherbrooke, Charlotte est passionnée par le domaine depuis qu’elle est toute petite. Que ce soit au cinéma, à la télévision, au théâtre, en musique ou en littérature québécoise, elle a toujours une œuvre à proposer pour les intéressés.

Précédent

«Ce soir on char» sera présenté sur Noovo cet automne

Conclure un passage à Trois-Rivières en beauté avec Marc Dupré

Suivant