Une nouvelle programmation de l’Orchestre Métropolitain

Orchestre Métropolitain
© Orchestre Métropolitain / Facebook

Une nouvelle programmation de l’Orchestre Métropolitain

L’Orchestre Métropolitain (OM), dirigé par Yannick Nézet-Séguin, a dévoilé sa programmation pour cet automne. Cette année, l’orchestre prévoit de jouer plusieurs œuvres composées par des artistes de la communauté noire.

Bien sûr, l’OM devra s’ajuster à plusieurs contraintes de distanciation sociale en diminuant la durée de ses prestations et en réduisant son public et ses musiciens. Pour permettre aux gens d’assister aux concerts malgré les règles sanitaires, la Maison symphonique a indiqué qu’elle avait doublé ses spectacles. Donc, tous les concerts de l’OM seront présentés deux fois, soit à 17 h et à 20 h.

Au programme, le 20 septembre, l’OM présentera le Chant de la Terre de Mahler, accompagné par le chanteur Frédéric Antoun et la chanteuse Michèle Losier. Le violoncelliste Stéphane Thétreault jouera la pièce de Haydn, Premier Concerto, le 6 novembre prochain. Le 20 décembre, le violoniste Blake Pouliot interprétera Quatre saisons de Buenos Aires de Piazzolla.

Pour contribuer au mouvement Black Lives Matter, Yannick Nézet-Séguin a souhaité présenter les œuvres des compositeurs noirs. Ainsi, le 16 octobre, l’OM jouera The Chariot Jubilee de Robert Nathaniel Dette et l’œuvre de Joseph Bologne de Saint-Georges, Symphonie Numéro 2, sera interprétée le 6 novembre.

Programmation de l’Orchestre Métropolitain

« La pandémie a permis […] de pousser la réflexion encore plus loin sur la représentativité qu’on doit avoir dans nos programmations. »

Yannick Nézet-Séguin, La Presse

Tous les concerts seront disponible en rediffusion sur le site internet de l’OM.

Pour les intéressés, toute la programmation est accessible ici.

Charlotte Bastien

Étudiante en communication appliquée à l’Université de Sherbrooke, Charlotte est passionnée par le domaine depuis qu’elle est toute petite. Que ce soit au cinéma, à la télévision, au théâtre, en musique ou en littérature québécoise, elle a toujours une œuvre à proposer pour les intéressés.

Précédent

Mettre des images sur l’inimaginable

Début de tournage pour Monia Chokri

Suivant