L’édition montréalaise du World Press Photo est annulée

World Press Photo
© REUTERS / YASUYOSHI CHIBA

L’édition montréalaise du World Press Photo est annulée

L’exposition World Press Photo a été annulée en raison de la pandémie de la COVID-19. Cet évènement à saveur internationale était prévu entre le 26 août et le 4 octobre au Marché Bonsecours à Montréal.

Le World Press Photo est un concours international de photographie journalistique qui regroupe de nombreux photographes de presse. Les clichés sont parfois très choquants et relatent les évènements les plus dramatiques de l’année.

C’est l’occasion de mettre de l’avant le travail des photographes. Un boulot qui est très précieux en territoire de conflit. Ces photographes sont, parfois, les yeux de centaines de millions de personnes dans les zones dangereuses. Ils perçoivent et voient l’humain dans ses pires conditions, rendant le travail extrêmement difficile.

La décision a été prise à la suite des multiples consignes de la santé publique qui compliquaient la présentation de l’évènement. Le souhait que l’équipe organisationnelle, ainsi que les visiteurs restent en santé explique également la décision finale.

La Fondation World Press Photo, créée en 1955, est une organisation indépendante à but non lucratif, qui se promet de développer et de faire améliorer les normes élevées en photojournalisme.

Depuis 15 ans, Montréal est l’une des villes qui couvre quelques murs de sa ville par cette tournée mondiale qui s’arrête dans 45 pays différents et une centaine de villes au total.

Marc-André Fortin

Véritable passionné de la culture québécoise, Marc-André voit dans ce projet, une chance de pouvoir transmettre un peu de sa passion à toute personne qui s’y voit intéressée. Que cela passe par les séries télévisées, les chansons québécoises ou les humoristes, il aimerait que les jeunes se reconnaissent et s’accrochent à ce qui est fait ici.

Précédent

Le doux souvenir de Michel Dumont

Un retour sur scène en tout intimité pour Rachid Badouri

Suivant