Crédit photo :

Le Festival Émergence, c’est demain que ça se passe

| | , ,

Après plusieurs mois d’attente, de travail et de préparation, le Festival Émergence se tiendra dès demain, le jeudi 27 août. Une initiative des artistes Zoé Duval et Camille Felton, le Festival a pour but de mettre de l’avant le talent des jeunes réalisateurs d’ici et « de célébrer la relève cinématographique québécoise », tel qu’on peut le lire sur leur site web officiel.

L’événement, qui en est tout juste à sa première année d’existence, avait été contraint d’opter pour une version virtuelle en avril dernier, alors que la santé publique a pris des mesures draconiennes pour empêcher toute forme de rassemblement de ce genre durant la saison estivale.

Devant originalement avoir lieu la fin de semaine du 23 au 26 avril, les festivités se tiendront finalement dès demain – jusqu’à dimanche, le 30 août.

« Concrètement, ce sont tous les producteurs de court-métrages âgés de moins de 30 ans qui avaient le droit de passer les auditions pour que le travail soit présenté lors du festival. Un peu plus d’une vingtaine de jeunes intéressés par le milieu, certains étudiant en cinéma, d’autres non, se sont qualifiés et verront leur film être projeté », avions-nous écrit en avril dernier. Il n’y a pas meilleur moyen de l’expliquer aujourd’hui.

En association avec l’Association du Cinéma Québécois Émergent, le Festival Émergence projettera les films de ses réalisateurs, le point culminant du week-end se retrouvant à être le dimanche soir à 19h30, pour le Gala final.

Un partenariat avec MiraBan UK Film Awards a également été annoncé récemment. Cela se traduira par la diffusion d’une sélection de films nés au Royaume-Uni ainsi qu’un discours de la fondatrice sur la page Facebook du festival.

Un rendez-vous à ne pas manquer pour les amateurs de cinéma.

William Thériault

William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Couvrir la culture, c'est un moyen de sortir de sa zone de confort.

Précédent

Une nouvelle programmation de l’Orchestre Métropolitain

Vrak lance sa nouvelle saison automnale

Suivant