Spectacle de la Fête du Canada : Les artistes d’ici à l’honneur!

Alex Nevsky (OFF)
© Jean-Christophe Morissette / Projection Culturel

Spectacle de la Fête du Canada : Les artistes d’ici à l’honneur!

Le 153e anniversaire du Canada restera gravé à jamais dans l’histoire du pays, pour son tout premier spectacle virtuel du 1er juillet. Si la journée pouvait paraître à vide, sans rassemblement d’envergure comme ça a été le cas par le passé, disons que les artisans de la scène, dont plusieurs artistes du Québec, ont épaté la galerie, mercredi soir.

C’est sous la thématique de la reconnaissance envers les minorités visibles que les spectateurs étaient conviés au spectacle qui attire année après année des millions de Canadiens et Canadiennes à fêter la Fête du Canada.

Moins festif qu’à l’habitude, par son côté virtuel, le spectacle aura tout de même permis aux gens du peuple d’assister, de leur salon respectif, à un rendez-vous de qualité sur les ondes de Radio-Canada, mercredi soir.

Disons que les artistes québécois y sont certainement pour quelque chose. En plus d’un travail colossal de Pierre-Yves Lord à l’animation, en compagnie de Serena Ryder, de superbes numéros des artistes de chez-nous ont certainement redonné le sourire aux fervents partisans du produit québécois.

Après une performance à la hauteur des attentes de Corneille en lever de rideau, Alex Nevsky, Charlotte Cardin, Loud et Roxane Bruneau obtiennent une note frôlant la perfection pour leur prestation de la soirée. L’interprétation de Sometimes all the time du duo Charlotte Cardin et Loud aura définitivement été un moment fort, avec un numéro montrant la complicité existant entre les deux artistes québécois.

Pierre-Yves Lord
Crédit photo : Radio-Canada

Une soirée marquée par les messages

En plus de l’apparition de vedettes sportives comme Laurent Duvernay-Tardif (Football) et Chris Boucher (Basketball) qui livraient leurs meilleur vœux pour la Fête du Canada, Pierre-Yves Lord a épaté la galerie avec des messages venant du cœur sur la reconnaissance des minorités visibles dans le monde.

Citant au passage le discours de Martin Luther King, figure importante de la lutte contre le racisme dans le monde, plus précisément aux États-Unis, Pierre-Yves Lord en a surpris plus d’un par sa droiture et son authenticité lors du spectacle qui aura duré près de deux heures.

Même son de cloche pour sa collègue Serena Ryder, animatrice anglophone de la soirée, qui se mérite une bonne note à l’agenda pour ses discours, en plus d’avoir livré une excellente performance musicale.

Cette soirée, offerte du début à la fin dans les deux langues officielles du pays, aura été un franc succès, et ce, malgré les différentes contraintes auxquelles devaient se frotter les producteurs du rendez-vous annuel du 1er juillet, dont celle de ne pas avoir de rassemblement physique, donc pas de spectateurs sur place.

Jean-Philippe Doucet

Oeuvrant dans le domaine sportif depuis maintenant plus de trois ans, Jean-Philippe tente de joindre sa passion des communications pour en faire profiter le domaine culturel ! En plus de son bagage dans le domaine sportif, Jean-Philippe est actuellement étudiant en sciences de la communication à l'université de Montréal et a un intérêt marqué pour le showbizz québécois.

Précédent

Les nominations du Gala Artis dévoilées

Ludovick Bourgeois épate la galerie au TD Musiparc de Bromont

Suivant