MIRO : Au top de la métropole!

Miro Belzil / Everything's changing
© Miro Belzil / Everything's changing

MIRO : Au top de la métropole!

Pour la première fois depuis sa construction en 1976, le sommet du mât du Stade olympique de Montréal fera office de scène, en accueillant Miro et ses invités lors d’un concert à ciel ouvert.

Un lieu inusité pour une prestation qui le sera, sans aucun doute, tout autant! Le 4 août, dès 19h, les drones de LEO Films s’envoleront, afin d’assurer la captation en direct de la première performance du haut de la plus haute tour inclinée au monde 

Miro, Claudia Bouvette, Sarahmée et Franky Fade seront de la partie et on nous garantit quelques petites surprises, lors de la représentation qui sera d’environ 1h. Le spectacle présenté par Rosemarie Records sera diffusé simultanément sur plusieurs pages Facebook, notamment celle du chanteur et celle du Festival de la Chanson de Tadoussac.

« Les journées passent et se ressemblent

Le même refrain même si la musique change »

Violoncelle en main, c’est dès l’âge de 3 ans que Miro Belzil a fait son entrée dans le monde de la musique. En septembre 2019, il sortait son premier album solo : En retard sur ma vie, un projet aux sonorités mélancoliques, à saveur hip-hop et R&B. Un album dont la critique est à la hauteur du travail accompli, alors que l’artiste de Granby charbonne depuis 2013 pour faire croître sa chaîne YouTube. Par la constante nostalgie qui semble planer au dessus de chacun de ses sons, Miro a évolué au rythme du nombre grimpant de ses 50 000 abonnés, se renouvelant sans cesse, mais ne cessant de nous faire bouger la tête.

C’est donc un rendez-vous virtuel, le 4 août à 19h, pour une prestation à vol d’oiseau au-dessus de la métropole.

Alexis Thériault

Admis en sciences de la communication à l'Université de Montréal, Alexis tente de transmettre son intérêt pour l'écriture et sa fascination pour la culture québécoise à travers des textes journalistiques variés. Touche-à-tout, il ne rate pas une occasion de partager sa curiosité sans borne!

Précédent

District 31 : Rémy Girard fait son entrée

La « Rue King » débarque à TVA!

Suivant