Laurent Paquin au Théâtre des Pays-d’en-Haut dès demain

Laurent Paquin
© Junior Bombardier (Roy Turner) / Journal Accès

Laurent Paquin au Théâtre des Pays-d’en-Haut dès demain

Laurent Paquin remettra les pieds sur scène dès demain en compagnie de plusieurs humoristes. En spectacle au Théâtre des Pays-d’en-Haut du 16 juillet au 1er août, il offrira des shows sous la thématique Un drôle d’été.

Malgré que la pandémie ait interrompu sa tournée de Déplaire en mars ainsi qu’un projet de web série et un autre spectacle en duo, Laurent Paquin a décidé de faire équipe avec d’autres humoristes pour Un drôle d’été à Saint-Sauveur. Contrairement à Déplaire, qui véhiculait le fort message d’oublier ce que les autres pensent de toi et de simplement profiter de ta vie, Un drôle d’été sera « plutôt un genre de « melting pot » de numéros », comme il l’a décrit en entrevue avec le Journal Accès, journal des Pays-d’en-Haut. Ce mélange de sketchs incluera autant des numéros qui sont anciens, inconnus, ou même nouveaux!

« Même dans un contexte de confinement, en sachant que la salle ne pourra pas être pleine, il y a un tel désir et on est tellement content de retrouver le monde, d’entendre les gens rire à nouveau. »

Laurent Paquin au Journal Accès

Sa fébrilité s’est fait autant fait entendre sur plusieurs postes de radio que par les écrits de plusieurs journaux : Laurent Paquin a hâte de retrouver son public et d’entendre rire à nouveau. En invitant deux nouveaux humoristes par soir à avoir leur 15 minutes de gloire sur la scène, Paquin pourra aussi retrouver de ses amis dans les loges.

Mettez à votre agenda ces 90 minutes de rires, à 20h. Les dates de représentation de Un drôle d’été sont les suivantes:

  • Du jeudi au samedi 16, 17, 18 juillet
  • Du mardi au samedi 21, 22, 23, 24, 25 juillet
  • Du mardi au samedi 28, 29, 30, 31 juillet et 1er août

Pour vous procurer des billets, cliquez ici.

Mackenzie Sanche

Une amoureuse des arts, de l'écriture, de la photographie et de la vidéo, sans oublier des animaux et de la nature, Mackenzie vient tout juste de terminer ses études collégiales en journalisme et continue son parcours à l'Université Concordia. Elle cherche tout simplement à vivre de ses passions et à relever de nouveaux défis.

Précédent

Après la pluie vient le beau temps pour Kaïn

Maripier Morin rayée du Gala Artis

Suivant