Hommage à Marcelle Ferron sur les murs d’Outremont

Marcelle Ferron
© Marcelle Ferron / Ronqueralles

Hommage à Marcelle Ferron sur les murs d’Outremont

Par sa renommée incontestée, Marcelle Ferron fut l’une des artistes peintres les plus influentes du paysage culturel québécois. Ses œuvres ont inspiré la réalisation d’une murale lui faisant honneur à l’approche des 20 ans marquant son décès.

Signataire du Refus global de 1948, Marcelle Ferron a lutté aux côtés de Paul-Émile Borduas pour que l’industrie artistique de la province s’affranchisse de ses limites traditionalistes. Elle fut parmi les premières Québécoises à explorer l’abstraction en peinture avec le mouvement automatiste, qui met de l’avant une approche intuitive et expérimentale de l’art visuel. Après avoir été faite chevalière de l’Ordre national du Québec en 1985, Marcelle Ferron a obtenu le grade de grande officière en 2000.

Afin de lui rendre hommage, l’arrondissement d’Outremont a accepté le projet de création d’une murale de 232 mètres carrés réalisée par l’artiste Jean-Sébastien Denis. Un geste symbolique pour celle qui a vécu les 20 dernières années de sa vie dans ce quartier montréalais. C’est l’équipe de l’organisme à but non lucratif Les Amis de la place Marcelle-Ferron qui s’est occupée des préparatifs reliés à la réalisation de la murale. L’oeuvre sera dévoilée cet automne au Centre communautaire intergénérationnel, situé sur l’avenue McEachran.

Alexis Thériault

Admis en sciences de la communication à l'Université de Montréal, Alexis tente de transmettre son intérêt pour l'écriture et sa fascination pour la culture québécoise à travers des textes journalistiques variés. Touche-à-tout, il ne rate pas une occasion de partager sa curiosité sans borne!

Précédent

Sortir au cinéma dans un bateau

Le Festival Juste pour rire se tiendra bel et bien cet automne

Suivant