De bonnes nouvelles pour la série La faille

La Faille
© La Faille / Club illico

De bonnes nouvelles pour la série La faille

La série québécoise La faille a fait son retour sur Club illico, mardi. Cette annonce a été accompagnée d’une bonne nouvelle pour les artisans de cette série.

Rappelons-nous que la série avait été une victime collatérale des suites des allégations de harcèlement sexuel portées contre Maripier Morin par Safia Nolin. Vidéotron s’était empressé de retirer la série de sa plateforme. 

Plusieurs associations défendant le milieu culturel, dont l’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ), appuyée par la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC) s’étaient levées afin de mettre en lumière les injustices qu’une telle décision causait aux nombreuses personnes ayant travaillé sur cette série.

Ces mêmes associations ont salué la décision de Vidéotron via un communiqué conjoint ce matin en expliquant les raisons pour laquelle elles étaient en désaccord avec le choix original de l’entreprise appartenant à Québecor.

« Bien qu’ils saluent le courage des victimes qui prennent la parole et dénoncent les actes répréhensibles de certains individus, ils dénonçaient récemment qu’il était inutile de faire d’autres victimes collatérales en retirant des œuvres de fiction dans lesquelles ces individus tiennent un rôle, le public étant en mesure de faire la part des choses entre la réalité et la fiction.

Cesser la diffusion d’œuvres pénalise non seulement le public, mais toutes les personnes impliquées dans leur création, leur production et leur diffusion. Il est normal qu’elles ne subissent pas un tel abandon pour les agissements d’un individu, soulignent aujourd’hui les deux associations professionnelles. »

Guy A. Lepage avait également montré son mécontentement sur son fil Twitter en apprenant la nouvelle.

Confirmation d’une seconde saison

D’ailleurs, Radio-Canada a rapporté cet après-midi que le tournage de la deuxième saison est toujours prévu pour janvier 2021. Sophie Taylor, le personnage joué par Maripier Morin dans la série est présente dans les scénarios de la suite de cette histoire policière, mais rien n’indique pour l’instant que le rôle sera confié à une autre comédienne.

Marc-André Fortin

Véritable passionné de la culture québécoise, Marc-André voit dans ce projet, une chance de pouvoir transmettre un peu de sa passion à toute personne qui s’y voit intéressée. Que cela passe par les séries télévisées, les chansons québécoises ou les humoristes, il aimerait que les jeunes se reconnaissent et s’accrochent à ce qui est fait ici.

Précédent

Gabriella Laberge annonce deux spectacles à Montréal à la fin août

Le « Festival BleuBleu » : S’adapter pour le bien de tous

Suivant