Une pétition pour rendre hommage à Oscar Peterson

Oscar Peterson
© Frans Schellekens / Getty Images

Une pétition pour rendre hommage à Oscar Peterson

La station de métro Lionel-Groulx, nommée en l’honneur d’un prêtre catholique, historien et nationaliste québécois, fait l’objet d’une pétition dont l’objectif est de la rebaptiser en mémoire d’Oscar Peterson, important pianiste de jazz montréalais.

Le 12 juin dernier, Naveed Hussain a lancé sur Change.org sa pétition à laquelle plus de 16 000 signataires ont ajouté leur nom afin d’honorer ce grand pianiste de jazz reconnu à l’échelle internationale qui a œuvré durant plus de 60 ans. En plus d’avoir été huit fois lauréat aux Grammy Awards, Oscar Peterson est un Québécois montréalais, ayant grandi dans le quartier de la Petite-Bourgogne, où il a d’ailleurs apprivoisé son instrument.

Cette pétition s’adresse à la Ville de Montréal en précisant :

Cela permettrait à Montréal de célébrer l’héritage d’un homme qui a fièrement représenté notre ville sur la scène internationale et permet à notre ville de célébrer la belle diversité culturelle et la représentation que les Montréalais noirs apportent à notre ville.

Extrait du texte de Naveed Hussain sur sa pétition (Change.org)

La veuve d’Oscar Peterson, Kelly Peterson, travaille ardemment à partager l’héritage musical de son mari qui inclue notamment des chansons qu’il a lui-même composées. « Cela me fait chaud au cœur et me réjouit de voir qu’on se souvient de lui », a-t-elle dit à La Presse canadienne. Elle apprécie les efforts de Naveed Hussain et des signataires de la pétition pour rendre hommage à son mari.

Malgré qu’elle approuve de l’idée, Mme Peterson sent qu’elle n’a pas « le droit de [s]’impliquer dans quelque chose qui a un impact sur les résidents [montréalais] », puisqu’elle n’habite pas là-bas. 

Toutefois, l’élan de cette pétition est ralenti par la STM, qui explique qu’il serait compliqué, voire même peu probable de changer le nom de la station Lionel-Groulx. D’ailleurs, le même projet avait été présenté en 2008 avant de s’essouffler et d’échouer. Néanmoins, plusieurs espaces font déjà hommage au légendaire Oscar Peterson : une murale dans la Petite-Bourgogne, un parc à proximité de la station Lionel-Groulx, ainsi qu’une salle de concert de l’Université Concordia, en plus de quelques petites écoles ontariennes.

Pour entendre certains morceaux d’Oscars Peterson, voici une vidéo compilant 20 de ses chansons.

Demain, dans le cadre des quatre jours de spectacles numériques du Festival de jazz de Montréal (FJM) se déroulant du 27 au 30 juin, sera diffusée une captation audiovisuelle d’un spectacle d’archive datant de 2004 d’Oscar Peterson et d’Oliver Jones selon l’horaire du Festival. Un excellent moment pour apprécier l’œuvre de celui qui est concerné par cette fameuse pétition, ainsi que les autres musiciens qui y ont des prestations.

Mackenzie Sanche

Une amoureuse des arts, de l'écriture, de la photographie et de la vidéo, sans oublier des animaux et de la nature, Mackenzie vient tout juste de terminer ses études collégiales en journalisme et continue son parcours à l'Université Concordia. Elle cherche tout simplement à vivre de ses passions et à relever de nouveaux défis.

Précédent

Eman lance son premier album solo

Première journée du Festival de Jazz de Montréal

Suivant