Un rendez-vous multiculturel de poésie

Festival de la poésie
© Festival de la poésie de Montréal / Facebook

Un rendez-vous multiculturel de poésie

Amateurs de poésie ou curieux de la littérature, le Festival de la poésie de Montréal (FPM) est déjà amorcé depuis lundi. Cette 21e édition du FPM est une opportunité en or de découvrir des poètes à travers le monde et d’embrasser la diversité culturelle du Québec en mettant les femmes d’Amérique latine à l’honneur.

Pandémie oblige, le FPM a dû s’adapter et organiser ses activités en ligne afin de pouvoir continuer son partage de l’art poétique. Conservant son menu original, le Festival a décidé d’user de vidéos et de baladodiffusions pour rendre accessibles gratuitement les lectures de poèmes, les conférences et les tables rondes offertes via sa page Facebook.

Les activités captées du FPM sont publiées progressivement depuis lundi le 1er juin dernier et seront disponibles jusqu’au dimanche 7 juin. Il est encore temps d’en profiter et d’aller explorer les publications qui ont déjà eu lieu !

L’embarras du choix

Parmi les balados de lectures de poèmes et les conférences filmées se trouvent les voix d’environ 90 poètes d’ici et d’ailleurs. Comme l’exprime le FPM dans son communiqué de presse, cette édition en ligne est en quelque sorte une manière de « bouquiner à l’oreille ».

En plus de représenter le multiculturalisme montréalais par une prestation audio, Langues chorales, n’incluant pas moins de 10 langues, le Festival mettra aussi en valeur nos jeunes poètes québécois en émergence le 7 juin prochain à 20h00 grâce au programme Premiers pas poétiques. Il est aussi possible de visionner sur la page du FPM une lecture de textes poétiques d’auteurs en détention, ce qui ajoute à l’inclusivité de ces festivités littéraires.

Dévoilement de la lauréate du Rendez-vous vidéo-poésie

L’un des événements incontournables du Festival de la poésie de Montréal est le Rendez-vous vidéo-poésie (RVVP), qui en est à sa cinquième édition cette année. Plusieurs poètes soumettent un vidéopoème et ceux des huit finalistes sont visionnées par le jury. Les membres du jury de cette année étaient l’artiste visuelle et cinéaste Sarah Seené, le réalisateur et poète Alexandre Dostie, en plus du vidéaste et poète Jean Coulombe.

Hier soir, le jury du RVVP a tranché. La gagnante de la bourse de 500$ est Linda Vachon, avec Y’a du noir dans tes ailes. Elle verra aussi son vidéopoème distribué par Vidéographe tant au plan national qu’international.

Le prochain incontournable du Festival

Après l’annonce de la gagnante du RVVP, l’événement à ne pas manquer s’inscrit dans le volet de poésie latino-québécoise féministe. Tout au long de la semaine, des vidéo-poèmes de poètes hispanophones et francophones seront diffusés et une table ronde avec quelques-unes de ces auteures aura lieu ce soir à 19h00, D’une Amérique à l’autre : poésie et féminisme. La Mexicaine Silvia Eugenia Castillero, l’Argentine Sara Cohen et les Québécoise Louise Dupré et Anne-Marie Desmeules seront au rendez-vous à cet événement virtuel animé par PaloMa Martínez. Cette table ronde se tiendra en direct, en plus d’être ouverte au public, alors restez à l’affût!

Bref, le Festival de la poésie de Montréal est un moment de découverte, de partage et de solidarité interculturelle dont la colle est le langage. Serez-vous au rendez-vous?

Mackenzie Sanche

Une amoureuse des arts, de l'écriture, de la photographie et de la vidéo, sans oublier des animaux et de la nature, Mackenzie vient tout juste de terminer ses études collégiales en journalisme et continue son parcours à l'Université Concordia. Elle cherche tout simplement à vivre de ses passions et à relever de nouveaux défis.

Précédent

Retour de l’orchestre à la Maison symphonique de Montréal

Gala Québec Cinéma : Votez pour le prix du public

Suivant