Roxane Bruneau : Une lutte contre la violence

Roxane Bruneau
© Karine Dufour / Avanti Groupe

Roxane Bruneau : Une lutte contre la violence

Touchée de près par la violence physique et psychologique, par son lourd passé de jeunesse, Roxane Bruneau s’ouvre un peu plus en composant une toute nouvelle version de la chanson « Le secret ». La chanteuse a mis en ligne le morceau, ce lundi, et tous les revenus de la performance seront remis à l’organisme SOS violence conjugale, qui vise à mettre fin aux ravages psychologiques et physiques.

Voulant utiliser sa plateforme de la meilleure des façons en ce temps de confinement, Roxane Bruneau a pris son courage à deux mains en livrant au grand public son bouleversant passé, parsemé d’embuches physiques et psychologiques.

« Je veux utiliser ma plateforme pour tendre la main à des gens qui en ont besoin, comme on me l’a tendu par le passé. »

Roxane Bruneau

Se remémorant le passage sombre de sa vie du divorce de ses parents et de la conquête amoureuse de sa mère, un homme que ne personne souhaiterait côtoyer et qui a causé beaucoup de tort à la chanteuse québécoise et sa mère, à l’époque de ses 12 ans.

« Après le divorce à ma mère, elle a rencontré un homme qui est devenu son copain et c’était un copain violent. Un jour, j’en ai eu assez et, en voulant la défendre, la violence mentale a fait place à la violence physique |…| Ce fut le début de la fin. »

Roxane Bruneau

Dans l’unique but de prouver aux gens que tout le monde peut s’en sortir et qu’il n’y a pas de quoi avoir honte, Roxane Bruneau a décidé de s’associer avec la fondation SOS violence conjugale et de remettre tous les profits de la vente de cette chanson à l’organisme.

Celle-ci a vu le jour pour aider les proches et les victimes de violences conjugales, que ce soit physiquement ou psychologiquement. Écoutez l’intégral de la réadaptation de la chanteuse, qui raconte pour une première fois son histoire sans filtre, sur ses différents réseaux sociaux. Voici l’extrait en question :

Jean-Philippe Doucet

Oeuvrant dans le domaine sportif depuis maintenant plus de trois ans, Jean-Philippe tente de joindre sa passion des communications pour en faire profiter le domaine culturel ! En plus de son bagage dans le domaine sportif, Jean-Philippe est actuellement étudiant en sciences de la communication à l'université de Montréal et a un intérêt marqué pour le showbizz québécois.

Précédent

La dérape : les derniers tours de piste

Sucré Salé dévoile les invités de la toute première semaine de la saison

Suivant