Crédit photo :

L’Orchestre de la francophonie continue son enseignement de manière virtuelle

| | ,

Les musiciens qui devaient vivre un stage d’une durée de six semaines avec l’Orchestre de la francophonie (OF) cet été ont heureusement conservé leur chance d’être immergés dans l’univers de la musique classique, mais devront réaliser leurs apprentissages en ligne plutôt qu’en personne.

Sélectionnés parmi une gamme de candidats tournant entre les 300 ou 400 personnes annuellement, les 36 participants retenus pour le stage se verront offrir un enseignement varié par l’OF dès le mercredi 1er juillet.

Le directeur de stratégie et développement numérique de l’Orchestre, M. Maurizio Ortolani, a trimé dur en compagnie de son équipe afin d’être en mesure de proposer une programmation qui saura être à la hauteur de la réputation que porte l’institution.

Au menu : cours en ligne, classes de maîtres et miniconcerts numériques, en plus de « formations sur plein de sujets que les élèves ne voient pas nécessairement au conservatoire : comment se préparer pour une audition, comment prévenir les blessures, comment se remettre sur pied après une audition infructueuse », confie le directeur artistique et pédagogique de l’OF Jean-Philippe Tremblay.

L’académie, qui fêtera ses 20 ans d’existence l’an prochain, est décrite par son directeur comme « un véritable laboratoire orchestral » et vise à offrir un enseignement de la plus haute qualité aux futurs membres d’orchestres.

William Thériault

William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Couvrir la culture, c'est un moyen de sortir de sa zone de confort.

Précédent

Dernière soirée du Festival International de Jazz de Montréal

Change d’air : le tout nouveau jeu-spectacle interactif en plein air

Suivant