Klô Pelgag sort un nouvel album aujourd’hui

© Klô Pelgag / Facebook
© Klô Pelgag / Facebook

Klô Pelgag sort un nouvel album aujourd’hui

Aujourd’hui, Klô Pelgag sort son troisième album, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, un lieu géographique, mais existant aussi dans sa tête.  

Le titre de l’album est inspiré du nom d’un village du Bas-Saint-Laurent, vers la route de sa ville natale, Sainte-Anne-des-Monts. Lorsqu’elle était enfant, Klô était terrifiée par Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. « Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, c’est un endroit qui existe géographiquement, mais aussi un endroit qui existe dans ma tête. […] À chaque fois que je l’apercevais, je détournais le regard en frissonnant d’horreur. », raconte-t-elle à Radio-Canada. Elle s’est basée sur cette terreur enfantine pour décrire le malheur qu’elle a vécu en revenant de sa tournée. D’après un article de La Presse, la musicienne explique qu’elle n’était pas heureuse et qu’elle souffrait terriblement ; elle avait l’impression de se retrouver dans ce village douloureux.

« J’ai de la chance de pratiquer un métier qui permet de nommer les émotions, contrairement à la plupart des gens. Être artiste, c’est ça : plonger en soi, nommer ce que tu vois, puis essayer d’en émerger. C’est un peu ce qui s’est passé. »

Klô Pelgag, La Presse

L’album compte 12 chansons poétiques, accompagnées de mélodies colorées et émotionnelles. Notre-Dame-des-Sept-Douleurs décrit le parcours déchirant qu’elle a subi suivant sa tournée, et sa guérison en composant la musique de décembre 2018 à juillet 2019. « Tout a pris son sens à partir du moment où j’avais vécu la trajectoire entre le début et la fin de l’enregistrement. Pour moi, cet album-là c’est une aventure à plusieurs niveaux, mais entre autres d’un point de vue de guérison en fait », explique-t-elle au Journal de Montréal (JDM).

Voici quelques extraits de son nouvel album :

Umami – Klô Pelgag
Rémora – Klô Pelgag

D’après l’article du JDM, Klô Pelgag décrit aussi son périple réel à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs lors d’un voyage dans la maison familiale.

« J’avais imaginé un village un peu mourant, désert, mais finalement c’est une île où il y a une trentaine d’habitants, où il n’y a pas de magasins, les routes sont en terre, tout est à l’état naturel, de super belles maisons en bois. Ça n’avait pas de rapport avec ce que j’avais imaginé. Et c’était en phase avec le parcours que j’avais fait. »

Klô Pelgag, Journal de Montréal

Un documentaire décrit même l’inspiration de l’artiste.

Explication de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

Notre-Dame-des-Sept-Douleurs est disponible sur Spotify, Apple Music et Google Play.

Charlotte Bastien

Étudiante en communication appliquée à l’Université de Sherbrooke, Charlotte est passionnée par le domaine depuis qu’elle est toute petite. Que ce soit au cinéma, à la télévision, au théâtre, en musique ou en littérature québécoise, elle a toujours une œuvre à proposer pour les intéressés.

Précédent

L’auteur Stéphane Larue récompensé par Amazon

Eman lance son premier album solo

Suivant