Gala Québec Cinéma : Votez pour le prix du public

© Gala Québec Cinéma
© Gala Québec Cinéma

Gala Québec Cinéma : Votez pour le prix du public

Le Gala Québec Cinéma offre aux cinéphiles l’opportunité de voter pour leur film québécois préféré jusqu’au 9 juin à midi en se rendant directement sur radio-canada.ca/galaquebeccinema. Les films en lice pour l’Iris Prix du Public 2020 sont La femme de mon frère de Monia Chokri, Il pleuvait des oiseaux de Louise Archambault, Mafia Inc de Daniel Grou (Podz), Menteur d’Émile Gaudreault et Merci pour tout de Louise Archambault.

Ces cinq films finalistes sont ceux ayant enregistré le plus d’entrées en salles au Québec durant la période d’éligibilité du Gala. Le film lauréat du Prix du public sera annoncé en direct le 10 juin prochain, lors du Spécial cinéma de l’émission Bonsoir bonsoir. D’ici là, les cinéphiles peuvent visionner les bandes-annonces des films finalistes directement sur le site Web du Gala. Pour vous aider à faire votre choix, Projection Culturel a décidé de vous résumer brièvement les intrigues de ces cinq films.

La femme de mon frère

Ce film, réalisé par Monia Chokri, raconte l’histoire de Sophia, interprétée par Anne-Élisabeth Bossé, une jeune femme diplômée et pourtant sans emploi, qui vit chez son frère, Karim, interprété par Patrick Hivon. Sophia et son frère ont une relation très fusionnelle, mais celle-ci est rudement mise à l’épreuve lorsque Karim tombe amoureux de la gynécologue de sa soeur, Éloïse, interprétée par Evelyne Brochu.

© La femme de mon frère / Les Films Séville

Il pleuvait des oiseaux

Ce long-métrage de fiction est la troisième oeuvre de Louise Archambault. Il a été tourné au Lac Supérieur, dans les Laurentides et met en vedette Rémy Girard, Gilbert Sicotte, Andrée Lachapelle et Ève Landry. Le film raconte l’histoire de trois ermites qui mènent une vie tranquille, isolés dans le bois. Alors que de dangereux feux de forêt font rage dans la région, leur quotidien sera bousculé par la mort de l’un d’eux, Boychuck, et l’arrivée d’une photographe (Ève Landry) à la recherche de témoins pour documenter les feux les plus meurtriers de l’époque. Alors qu’elle était à la recherche de Boychuck pour récolter son témoignage, la photographe trouvera plutôt une centaine de tableaux représentant les tragiques incendies qui ont parsemées la vie du défunt. Ce sera alors l’occasion pour les ermites d’en apprendre plus sur leur ami. Arrivera ensuite Gertrude (Andrée Lachapelle), une octogénaire en fuite ayant été internée toute sa vie. La vie des deux ermites, chamboulée par l’arrivée de ces deux nouvelles personnes, ne sera plus jamais la même.

© Il pleuvait des oiseaux / MK2 Mile End

Mafia Inc

Ce film, très librement adapté du livre d’André Cédilot et André Noël, réalisé par Podz, met de l’avant le monde de la mafia montréalaise. Les Gamache, tailleurs de père en fils, habillent la famille mafieuse Paterno depuis de nombreuses années. Vincent Gamache, interprété par Marc-André Grondin, est d’ailleurs l’homme de confiance du parrain montréalais Frank Paterno, interprété par Sergio Castellito, et sa soeur Sofie, interprétée par Mylène Mackay, fréquente l’un des fils du parrain. Alors que Vincent tente d’impressionner le parrain en réalisant une transaction colossale, le guerre éclate entre les deux familles. Celles-ci devront alors s’affronter et cette bataille ne sera évidemment pas sans risques.

© Mafia Inc / Les Films Séville

Menteur

Ce long-métrage de fiction réalisé par Émile Gaudreault était la comédie estivale par excellence l’été dernier. Mettant en vedette Louis-José Houde et Antoine Bertrand, le film raconte l’histoire de Simon (Louis-José Houde), un menteur compulsif, qui recevra un ultimatum de sa famille, ses amis et ses collègues de travail : il doit apprendre à dire la vérité. Or, refusant cet ultimatum, Simon racontera le mensonge de trop qui le transportera, accompagné de son frère jumeau (Antoine Bertrand), dans une réalité alternative où tous les mensonges racontés par Simon deviennent réalité. Les deux frères, formant un duo improbable mais pourtant hilarant, devront tout mettre en oeuvre pour sortir de ce cauchemar.

© Menteur / Les Films Séville

Merci pour tout

Ce film, le deuxième réalisé par Louise Archambault parmi les cinq finalistes, raconte l’histoire de deux soeurs aux personnalités diamétralement opposées, Julie Perrault et Magalie Lépine-Blondeau, qui devront se retrouver pour aller répandre les cendres de leur défunt père aux Îles-de-la-Madeleine. Or, les deux soeurs découvriront peu à peu les secrets que leur père gardait bien enfouis et ceux-ci rendront leur route vers les Îles beaucoup plus complexe.

© Merci pour tout / Les Films Séville

Gala Québec Cinéma

C’est donc le 10 juin prochain que le Gala aura lieu, en direct sur les ondes d’ICI Télé et sur le Web. Dès 19h, vous pourrez rejoindre Élise Guilbault, Guillaume Lambert et Mani Soleymanlou avec le Gala sur le sofa. Puis, à 21h, ce sera au tour de Jean-Philippe Wauthier de poursuivre la soirée avec le Spécial cinéma de Bonsoir bonsoir! C’est lors de cette émission que le Prix du public sera dévoilé.

D’ici là, les amoureux du cinéma québécois peuvent voir les 40 films dans la course du Prix Iris 2020, incluant les films en lice pour le Prix du public, grâce au SPRINT Gala, et ce jusqu’au 21 juin prochain.

Marie-Soleil Rochon

Étudiante en communication à l’UdeM, Marie-Soleil est passionnée par la culture québécoise depuis qu’elle est toute petite. Vous pouvez lui parler de cinéma, de télévision, de musique ou bien de théâtre, elle est toujours au courant de tout!

Précédent

Un rendez-vous multiculturel de poésie

Nadia, Butterfly de la sélection au Festival de Cannes

Suivant