Une nouvelle méthode de diffusion du Gala Québec Cinéma

© Québec cinéma / Facebook
© Québec cinéma / Facebook

Une nouvelle méthode de diffusion du Gala Québec Cinéma

Malgré l’annonce de l’annulation de l’évènement en raison de la COVID-19, le Gala Québec Cinéma, cette année, aura une nouvelle méthode de diffusion.

Pour l’édition 2020, le Gala Québec Cinéma sera présenté le mercredi 10 juin à 19 h sur les sites Internet de Radio-Canada et d’ARTV, ainsi que sur les pages Facebook d’ICI télé et de Québec Cinéma. La première partie de la soirée sera animée par Élise Guilbeault, Guillaume Lambert et Mani Soleymanlou qui remettront 24 prix Iris aux finalistes. Le soir même, le Gala sera poursuivi à l’émission Bonsoir bonsoir ! diffusé sur Radio-Canada en direct à 21 h. L’animateur du talk-show, Jean-Philippe Wauthier, remettra les quatre Iris les plus prestigieux, soit ceux du meilleur film, de la meilleure interprétation féminine dans un premier rôle, de la meilleure interprétation masculine dans un premier rôle, et du prix du public.

Cette année, la condition féminine sera au rendez-vous, puisque trois des cinq films proposés pour le prix du public ont été réalisés par des femmes. Parmi la liste des finalistes, les longs-métrages La femme de mon frère de Monia Chokri, Il pleuvait des oiseaux et Merci pour tout de Louise Archambault, Mafia inc. de Daniel Grou (Podz), ainsi que Menteur d’Émile Gaudreault feront partie de la sélection du public. Les Québécois sont donc invités à voter pour leur œuvre cinématographique favorite du 27 mai au 9 juin sur le site de Radio-Canada.

En plus de la forte présence féminine dans les films sélectionnés pour le prix du public, les films Antigone de Sophie Deraspe, Fabuleuses de Mélanie Charbonneau, Il pleuvait des oiseaux de Louise Archambault, Jeune Juliette de Anne Émond, La femme de mon frère de Monia Chokri et Kuessipan de Myriam Verreault rivalisent aussi pour l’Iris du meilleur film. Il n’y a que Mafia inc. de Podzse se retrouvant dans le palmarès qui a été réalisé par un homme. C’est une première pour le Québec d’avoir une aussi grande représentation féminine dans le milieu cinématographique.

Rendez-vous sur gala.quebeccinema.ca/finalistes-et-laureats pour connaître tous les finalistes.

Charlotte Bastien

Étudiante en communication appliquée à l’Université de Sherbrooke, Charlotte est passionnée par le domaine depuis qu’elle est toute petite. Que ce soit au cinéma, à la télévision, au théâtre, en musique ou en littérature québécoise, elle a toujours une œuvre à proposer pour les intéressés.

Précédent

Patrick Groulx fait un retour remarqué sur la scène musicale

La fin du marathon Tout le monde en parle

Suivant