Un plateau important d’atteint pour « Jusqu’au déclin »

Jusqu'au déclin
© Image tirée de Netflix

Un plateau important d’atteint pour « Jusqu’au déclin »

La toute première production québécoise du géant numérique Netflix Jusqu’au déclin a atteint un plateau plus qu’important la semaine dernière en enregistrant 21 millions de visionnements depuis sa mise en ligne sur la plateforme.

La pression de performance et de plaire, c’est ce qui accompagnait les acteurs tout au long de la campagne promotionnelle du film. Cette première production québécoise sur Netflix se devait d’être à la hauteur pour convaincre les hauts-dirigeants d’établir une confiance auprès des productions québécoises dans l’objectif d’offrir une meilleure vitrine aux produits d’ici.

Ce film, mettant en valeur le comédien Réal Bossé, avait pour but de mettre de l’avant la survie extrême, avec son lot d’émotions fortes et de situations stressantes. Il a permis au monde québécois de s’offrir une bonne première vitrine à l’internationale. Visionné par 21 millions de personnes, il est maintenant possible d’affirmer que cette production de Patrice Laliberté a connu un véritable succès chez les Québécois, mais également à l’échelle planétaire.

Contrairement à ce que plusieurs peuvent penser, ce film mettant en vedette les artistes d’ici a été sous-titré en 30 langues différentes, ce qui aide considérablement l’accessibilité du film.

Seulement un mois après sa mise en ligne, la production a atteint des chiffres remarquables. Dans la production de ce projet, c’est près de 5 millions de dollars qui ont été versés par Netflix, en plus d’un micro-financement offert par le Québec.

Le premier long-métrage québécois de production Netflix est disponible sur la plateforme américaine depuis le 27 mars 2020 dernier.

Jean-Simon Marchand

La culture québécoise, c’est sa passion. Que ce soit en musique, humour, télévision ou même cinéma, Jean-Simon est toujours présent lorsqu’il s’agit de quelque chose touchant le monde artistique québécois. Passionné par le monde du showbizz, il ne fait que transmettre ce qui le passionne.

Précédent

L’actrice Monique Mercure n’est plus

Le festival MURAL revisité

Suivant