La fin du marathon Tout le monde en parle

Tout le monde en parle
© Radio-Canada.ca

La fin du marathon Tout le monde en parle

C’est avec le sentiment du devoir accompli que la production de Tout le monde en parle diffusera, dimanche soir, la toute dernière émission de la 16e saison. Marqué par la pandémie, le rendez-vous hebdomadaire de Guy A. Lepage aura été prolongé de cinq semaines.

Après avoir changé quelques éléments, dont la présence d’aucun spectateur sur les lieux de diffusion, la grande équipe de Tout le monde en parle, met un terme à sa saison en recevant de grandes pointures pour un dernier tour de piste avant la pause estivale.

Pour l’occasion, plusieurs grandes figures seront de passage sur le plateau. En effet, Guy A. Lepage et son fidèle compagnon Dany Turcotte recevront notamment la ministre de la Santé et des Services sociaux Danielle McCann.

En plus d’ouvrir ses portes à celle qui aura été un visage bien familier en ce temps de pandémie, plusieurs autres invités seront du lot, dont Chantal Hébert, analyste politique et François Audet, directeur général de l’Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaire.

Afin de parsemer cette émission d’un brin culturel, l’entrepreneur Fabrice Vill sera reçu par Guy A. Lepage et son équipe pour parler des ses vidéos qui soulignent le rôle essentiel des travailleurs et travailleuses issus de l’immigration.

Les deux derniers segments d’information seront partagés par l’humoriste et auteur Martin Petit. Celui-ci cèdera sa place au jeune duo dynamique composé de Pier-Luc Funk et Sarah-Jeanne Labrosse qui seront sur place pour parler du fameux Bal Mammouth qu’ils mettront sur pied pour les jeunes du secondaire qui n’ont pas la chance de vivre leur propre bal des finissants en juin prochain.

Pour clore la saison en beauté, c’est sous une prestation musicale de Diane Dufresne que nous pourrons dire mission accomplie du côté de la production de Tout le monde en parle, qui rappelons-le, a étiré sa saison de cinq émissions, afin d’offrir un contenu essentiel durant le confinement à travers la province.

Jean-Philippe Doucet

Oeuvrant dans le domaine sportif depuis maintenant plus de trois ans, Jean-Philippe tente de joindre sa passion des communications pour en faire profiter le domaine culturel ! En plus de son bagage dans le domaine sportif, Jean-Philippe est actuellement étudiant en sciences de la communication à l'université de Montréal et a un intérêt marqué pour le showbizz québécois.

Précédent

Une nouvelle méthode de diffusion du Gala Québec Cinéma

Smoothie, un court-métrage signé Pier-Luc Funk

Suivant