Guide de littérature québécoise pour vous évader durant le confinement

Bibliothèque
© Alfons Morales / Unsplash

Guide de littérature québécoise pour vous évader durant le confinement

Être obligé de rester à la maison, c’est l’opportunité parfaite pour prendre le temps de revisiter les classiques des bibliothèques québécoises. Voici donc un court guide de cinq romans à dévorer durant le confinement, qui vous permettront de vous évader de votre quotidien :

Volkswagen BluesJacques Poulain

Pour tous les amateurs de romans de la route, l’œuvre de Jaques Poulain, Volkswagen Blues, correspond parfaitement à ce genre littéraire. Principalement, Jack Waterman, un écrivain québécois, part à la conquête de l’Amérique dans son minibus Volkswagen afin de retrouver son frère qu’il a perdu de vu. Cet ouvrage est une manière unique de décrire les paysages du continent américain. D’une certaine manière, on semble voyager avec le personnage grâce à la riche description des lieux visités par le protagoniste. Pour tous ceux souhaitant sortir de leur routine quotidienne, Jacques Poulain réussit à emporter les lecteurs dans une conquête de l’univers et de liberté.

C’est pas moi, je le jure ! — Bruno Hébert

C’est pas moi, je le jure ! raconte l’histoire d’un jeune garçon de dix ans, Léon, durant l’été 1968. Après le départ sans retour de sa mère pour la Grèce, Léon se sent seul et abandonné, alors il se console en faisant des mauvais coups dans le quartier, accompagné de son amie Clarence. Écrit sous la perception du petit garçon, le roman de Bruno Hébert fait preuve d’une sensibilité enfantine, présentée avec une fine maturité comparable à celle d’un adulte. L’auteur a rédigé une œuvre bouleversante, avec un ton humoristique, prouvant l’impact d’un manque d’affection sur un enfant.

La série Paul — Michel Rabagliati

La série de bandes dessinées Paul de Michel Rabagliati fait le récit de Paul, un père de famille québécois, qui a grandi dans le Montréal des années 1960. À travers les différents volumes, l’auteur bondit d’une époque à une autre en décrivant différents moments clés de sa vie. Déjà dix tomes sont sortis depuis 1999, dont Paul dans le Nord, Paul à la campagne, Paul à Québec (aussi adapté en film), ainsi que Paul à la maison (le plus récent). Pour tous les intéressés d’histoire, l’œuvre de Rabagliati démontre, avec une pointe de plaisanterie, l’évolution de la ville de Montréal. Le personnage fait également preuve d’une grande progression de maturité, puisqu’on le suit de son adolescence jusqu’à sa vie d’adulte actuelle.

Les Belles-Sœurs — Michel Tremblay

En ce qui concerne le théâtre, Michel Tremblay est une des figures marquantes de la reconnaissance de la culture québécoise dans ses écrits, grâce à l’utilisation du joual dans les dialogues de ses personnages. Les Belles-Sœurs (1965) est réputé comme un classique du répertoire de la province par son approche fortement réaliste de la misère du quartier ouvrier de Montréal. Essentiellement, Germaine Lauzon, femme au foyer, réunit ses proches pour récolter et coller dans un cahier les timbres qu’elle a gagnés, lui permettant d’acquérir plusieurs nouveaux biens. Durant cette réunion, chacune à leur tour, les femmes discutent de leur réalité de l’époque, marquée par la religion et leurs responsabilités en tant que femme. Elles finissent par s’emporter sauvagement en réalisant qu’elles vivent une « maudite vie plate ».

L’avalée des avalés — Réjean Ducharme

Ce chef-d’œuvre poignant de Réjean Ducharme décrit le destin tragique de la jeune Bérénice Einberg. À l’époque de la Révolution tranquille, Bérénice et son frère, Christian, sont pris dans le conflit de religion de leurs parents. La jeune fille sera éduquée dans la foi juive, et Christian, dans la foi chrétienne. Déboussolée par l’antagonisme de sa famille, Bérénice développera un amour inconditionnel pour son frère, ce qui l’emmènera à déménager plusieurs fois dans des milieux juifs orthodoxes, de Montréal à New York, jusqu’à l’Israël. Ce roman est un culte de la littérature québécoise, par l’approche métaphorique, le vocabulaire sophistiqué de Réjean Ducharme, et la référence littéraire quant au développement de l’enfance.

Tous les livres sont disponibles en livraison sur Amazon et au Renaud-Bray.

Crédit photo : Alfons Morales / Unsplash

Charlotte Bastien

Étudiante en communication appliquée à l’Université de Sherbrooke, Charlotte est passionnée par le domaine depuis qu’elle est toute petite. Que ce soit au cinéma, à la télévision, au théâtre, en musique ou en littérature québécoise, elle a toujours une œuvre à proposer pour les intéressés.

Précédent

TLMEP recevra Justin Trudeau lors de son rendez-vous du dimanche

Lancement d’une série spéciale à l’émission L’heure du monde

Suivant