District 31 : Laurent Cloutier brouille les cartes

District 31
© District 31 / Facebook

District 31 : Laurent Cloutier brouille les cartes

C’est ce soir qu’était présenté le dernier épisode de la 4e saison de District 31. En raison des circonstances bien évidentes, les huit épisodes manquants pour dénombrer les 120 épisodes seront tournés et présentés avant le début officiel de la cinquième saison.

Au sommet de son art, Luc Dionne aura offert toute une semaine à ses téléspectateurs. C’est en abordant les sujets les plus chauds de cette deuxième moitié de saison, soit Nancy Riopelle, en passant par Véronique Lenoir, Julia Devault, Laurent Cloutier et le crime organisé qu’il nous aura tenus attachés jusqu’au bout.

Possible même de réaliser à quel point il est invraisemblable de voir le nombre de sujets et d’enquêtes abordés dans une seule semaine dans les bureaux du 31. Même si aucune de ces enquêtes n’est encore comme réglée, les plus grands mordus de la série auront eu droit à toute une surprise en fin d’épisode.

En effet, ce n’est nul autre que Gaétan Fillion qui a pris l’ampleur des dernières scènes de l’épisode qui était présenté ce jeudi. L’homme qui s’était fait tirer en sortant de son lunch au restaurant avec François Labelle le mois dernier n’est vraisemblablement pas mort.

« Je ne fais pas seulement que tuer des gens, je suis aussi capable de les faire ressusciter », a réagit Laurent Cloutier en fin d’épisode.

Par contre, pas de panique ! Les huit derniers épisodes de la saison seront présentés plus tard, lorsque la situation le permettra. Les amateurs auront droit à une finale et à une saison 5, tel que prévu.

« Bien sûr, nous aurions aimé vous présenter les huit derniers épisodes de la quatrième saison. Ce n’est que partie remise. Ils vous seront présentés au début de la saison prochaine », a fait savoir Luc Dionne sur la page Facebook de District 31.

Une chose est certaine, c’est avec cette dernière scène-choc que Luc Dionne en laissera plusieurs sur le bout de leurs chaises pour les prochaines semaines, voire prochains mois.

Crédit photo : Facebook de District 31

Jean-Simon Marchand

La culture québécoise, c’est sa passion. Que ce soit en musique, humour, télévision ou même cinéma, Jean-Simon est toujours présent lorsqu’il s’agit de quelque chose touchant le monde artistique québécois. Passionné par le monde du showbizz, il ne fait que transmettre ce qui le passionne.

Précédent

Annulation du Gala Québec Cinéma 2020

Le Festival Juste pour rire repoussé à l’automne

Suivant