Du divertissement de qualité sur les réseaux sociaux (Deuxième partie)

Arnaud Soly
© Olivier Lalande / Radio-Canada

Du divertissement de qualité sur les réseaux sociaux (Deuxième partie)

Depuis le début de la mi-mars et le début du confinement, de nombreux artistes québécois alimentent les réseaux sociaux de « diffusions en direct ». L’application la plus populaire pour les diffuser est actuellement Instagram. Plusieurs artistes s’adonnent à ces diffusions pour s’assurer de rester actifs et pour que les gens ne les oublient pas. Il y en a d’autres qui ont trouvé un moyen d’être actifs en offrant un concept intéressant et créatif, tout en l’améliorant constamment.

Voici la deuxième partie de la présentation de ces quelques artistes qui ont sorti du lot depuis le début de l’instauration des recommandations de distanciations sociales du gouvernement.

Arnaud Soly :

 Il est peut-être celui qui a le mieux réussi cette approche de continuer à publier du contenu de façon quotidienne tout en restant très pertinent. Arnaud Soly exploite au cours de ses directs le maximum de son passé très brillant en improvisation. Du lundi au jeudi à 22h, il était à son poste avec des personnages complètement déjantés et différents. Que ce soit avec Brian, l’infirmier qui offre des conseils médicaux ou Antonio, le caricaturiste qui prend un malin plaisir à caricaturer les gens du public pendant environ une heure, il est devenu un incontournable. D’ailleurs, dans les premiers jours du confinement, il avait improvisé un épisode complet de Ramdam interprétant, seul, chacun des personnages. Au moment d’écrire ces lignes, sans cette pandémie mondiale de la COVID-19, Arnaud Soly aurait déjà présenté plusieurs spectacles de son premier one-man show qui était supposé débuter le 7 avril dernier à Montréal.

Il est dorénavant en direct du mardi au jeudi à 22h.

Marc-Antoine Montpetit avec Pas D’Temps À Perdre.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 54248038_1224216961070715_3269948208142431384_n.jpg.

Le concept de Marc-Antoine Montpetit est simple, il veut vous faire oublier la situation actuelle le temps de prendre un café et de piquer une jasette à un invité. Le seul règlement qu’il s’est fixé est celui de ne pas aborder les sujets d’actualités. Kevin Raphael, Guillaume Pineault, Charles Pellerin, Pierre Hébert, Jo Roberge, Sam Breton, Guillaume Sans Destination sont parmi les invités qui ont participé à son concept.

Lancé en 2016 par Marc-Antoine Montpetit, Pas D’Temps à Perdre est un talk-show sur Youtube. Il a su charmer les internautes par son professionnalisme et son énergie sans précédent. Filmé devant public et dans un très beau studio, le travail acharné de Marc-Antoine a payé. La preuve, son studio et lui ont accueilli Mike Ward, Julien Lacroix, Michel Charrette, Maripier Morin, Ludiving Riding, Julie Snyder, Christian Bégin et plusieurs autres. Vous pouvez visiter la page Youtube de Pas D’Temps à Perdre.

Crédit photo : Olivier Lalande / Radio-Canada

Marc-André Fortin

Véritable passionné de la culture québécoise, Marc-André voit dans ce projet, une chance de pouvoir transmettre un peu de sa passion à toute personne qui s’y voit intéressée. Que cela passe par les séries télévisées, les chansons québécoises ou les humoristes, il aimerait que les jeunes se reconnaissent et s’accrochent à ce qui est fait ici.

Précédent

ComediHa! résiste tant bien que mal à la pandémie

«Une chance qu’on s’a» dévoile ses premiers invités

Suivant