Crédit photo :

ComediHa! résiste tant bien que mal à la pandémie

| | ,

Le réputé festival d’humour ComediHa! Fest a récemment vu ses activités être annulées en raison de la pandémie de la COVID-19. Malgré tout, il a bien l’intention de fournir aux amateurs d’humour québécois des galas à la hauteur des attentes cette année.

Deux avenues principales sont présentement étudiées par la direction de la compagnie, mais une chose est certaine ; c’est qu’il est hors de question d’annuler les festivités. Le président et fondateur de ComediHa, Sylvain Parent-Bédard a indiqué à Sandra Godin du Journal de Montréal que c’était une question d’adaptation.

« Pour nous, c’est clair qu’il n’y aura pas d’annulation. Il va y avoir une autre forme de festival. Quand et comment exactement, on ne sait pas encore. »

Car annuler, ça signifierait perdre environ 350 spectacles d’humour, qui devaient être présentés un peu partout dans la province du Québec. Cela représenterait une perte colossale, et conséquemment un plan d’action à éviter coûte que coûte.

P.A. Méthot, Jérémy Demay, Cathy Gauthier, Marc Dupré, Fabien Cloutier ainsi qu’un duo composé de Jean-Michel Anctil et de Véronique Claveau figuraient chacun comme tête d’affiche de l’un des six galas prévus à l’horaire cette année.

Des galas qui, compte tenu des conditions sanitaires actuelles, constituent d’énormes points d’interrogation d’un point de vue logistique pour les organisateurs. Comment réussir à tourner six gala sdans le respect des normes d’hygiènes mises en place par le gouvernement, sachant que l’humour ne peut vivre sans son public ?

Cette question, Parent-Bédard et son équipe travaillent fort afin d’y répondre au mieux de leurs capacités. Surtout lorsqu’on considère que ComediHa! traverse actuellement une période où 75% des revenus estimés sont simplement inexistants.

Le web pourrait agir à titre de solution, mais pour Parent-Bédard, «  il n’est pas question d’un festival 100 % numérique ».

À noter que Roast Battle, Comédie sur mesure et LOL:-), trois émissions dont la production est assurée par ComediHa, ont vu leurs tournages être suspendus à cause de la pandémie.

William Thériault

William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Couvrir la culture, c'est un moyen de sortir de sa zone de confort.

Précédent

Le Bal MAMMOUTH : un rassemblement virtuel pour les étudiants

«Une chance qu’on s’a» dévoile ses premiers invités

Suivant