Une soirée victorieuse pour « Autiste, bientôt majeur »

Charles Lafortune
Crédit photo: Moi&Cie

Une soirée victorieuse pour « Autiste, bientôt majeur »

Dans une soirée où le talent local était fortement représenté, la série documentaire « Autiste, bientôt majeur » sort grande gagnante de cette 12e Édition du gala des Zapettes d’Or, avec deux prix à sa collection. Les artisans de la série repartent du gala avec le prix le plus convoité de tous, celui du « Grand prix ça m’allume », en plus de mettre la main sur le prix du « moment télé utile de l’année », vendredi soir.

À l’occasion de la 12e Édition du gala des Zapettes d’Or, présenté par l’équipe de C’est juste de la TV, les nombreux nominés et artisans du showbizz québécois devaient se contenter de regarder le gala de leur écran d’ordinateur, en raison de la pandémie du COVID-19 qui frappe de plein fouet le monde entier.

Le jury de C’est juste de la TV, composé d’Anne-Marie Withenshaw, Nathalie Petrowski, Thérèse Parisien et Dave Ouellet avait la tâche ardue de trancher, avec l’aide de quatre personnes du public, sur les artistes nominés en vue du gala, qui s’est terminé avec une impressionnante récolte pour la série docu-réalité animée et produite par Charles Lafortune.

La série de Moi et Cie, en collaboration avec Québecor contenu, a remporté l’honneur du « Grand prix ça m’allume », devant des émissions québécoises à grand succès comme Fragile, La faille, Faits divers (saison 3) et M’entends-tu (saison 2).

« On voulait vous remercier pour ce grand prix ça m’allume. On ne pensait jamais se retrouver ici quand on a parti ce projet-là », a avoué Charles Lafortune, entouré de sa femme Sophie Prégent et de leur fils Mathis.

En plus de ce prix, les auditeurs ont pu entendre via la page Facebook d’ICI ARTV et celle de C’est juste de la TV, que la production du très connu et respecté Charles Lafortune, a mis la main sur le prix du « Moment télé utile de l’année ».

« Ça fait 18 ans que l’on apprend à vivre avec l’autisme en vous montrant notre quotidien et on voulait que vous appreniez comment ils fonctionnent (les personnes autistes). Si ça l’a fonctionné pour vous, on en est très heureux! », a affirmé Sophie Prégent en guise de remerciement.

Au cours de la dernière année, Autiste, bientôt majeur a été un « must » pour tous les téléspectateurs, en montrant avec profondeur un sujet trop souvent tabou dans notre société, celui de la situation des Autistes dans le monde actuel et leur transition vers un monde adulte.

Ce succès au petit écran a forcé Charles Lafortune et son équipe à confirmer, au cours des derniers mois, la présentation d’une deuxième saison, qui devrait être disponible pour le grand public dans un avenir rapproché. Aucune date n’a été avancée par la grande équipe derrière ce projet à franc succès.

Dans un autre ordre d’idée, mentionnons que le prix de la révélation de l’année a été remis à Elijah Patrice-Baudelot, interprète d’Éliot Charbonneau dans la série Alerte Amber.

Pour ceux qui souhaitent consulter la liste complète des gagnants de la soirée du 12e gala des Zapettes d’Or, la voici ci-dessous (finalistes + gagnants).

ÉCLAT DE RIRE DE L’ANNÉE

Gagnant :  Léo (saison 2)

Finalistes :

  • Parodie de Denise Bombardier et Nathalie Petrowski – Cette année-là
  • Numéro d’ouverture de Louis-José Houde – 41e Gala de l’ADISQ
  • Potluck – Like-moi!
  • Silvi Tourigny et Mélanie Ghanimé se déshabillent – 21e Gala Les Olivier

RÉVÉLATION DE L’ANNÉE

Gagnant :Elijah Patrice-Baudelot, interprète d’Éliot Charbonneau – Alerte Amber

Finalistes :

  • Éléonore Loiselle, interprète de Nina – Cerebrum et d’Astrid – L’Échappée
  • Jemmy Echaquan Dubé, interprète de Daisie – Fugueuse – la suite
  • Nancy Saunders, interprète de Nelli Kadjulik – Épidémie
  • Nikola Masri, interprète de Malik – Ruptures
  • Robin L’Houmeau, interprète de Yohan – Fugueuse – la suite

MOMENT DRAMATIQUE FICTIF DE L’ANNÉE

Gagnant : La disparition d’Éliot Charbonneau – Alerte Amber

Finalistes :

  • Les crises de TOC de Diane Ricard – Cerebrum
  • Épisode «La fin» – Fragile
  • Épisode «Bianca» – M’entends-tu?
  • Les retrouvailles de Pâquerette et Donatienne – Les pays d’en haut

MOMENT TÉLÉ UTILE DE L’ANNÉE

Gagnant : Autiste, bientôt majeur

Finalistes :

  • Épisode «Le cœur de Saint-Henri» – 180 jours
  • Épisode «Familles» – De garde 24/7
  • Mont Tétons
  • Rire sans tabous

MOMENT TÉLÉ VIRAL DE L’ANNÉE (nouvelle catégorie)

Gagnant : Entrevue de Julien Lacroix – La semaine des 4 Julie

Finalistes :

Bigflo et Oli – En direct de l’univers de Sébastien Delorme

– Parodie de District 31 – MAMMOUTH

– Alex et Alex – demi-finale de Révolution

– Annonce à Claudie du voyage à Londres – Occupation Double Afrique du Sud (Mécontente d’avoir gagné un voyage à Londres avec Kevin et non Mathieu, la candidate avait lancé cette désormais célèbre réplique entre deux sanglots : «C’est pas correct de faire ça à un être humain!»)   

MÉCHANT DE L’ANNÉE

Gagnant : Nancy Riopelle, interprétée par Geneviève Schmidt – District 31

Finalistes :

  • Carlo Stevenson, interprété par Iannicko N’Doua – Fugueuse – la suite
  • Curé Caron interprété par David La Haye – Les pays d’en haut
  • Keven, interprété Victor Andres Trelles Turgeon – M’entends-tu?
  • Marc Laveau, interprété par Stéphane Demers – Faits divers

PRIX SPÉCIAL DU RÉPARATEUR

Gagnant : Fugueuse – la suite

Finalistes :

  • Bye Bye 2019
  • Faites-moi rire!
  • La magie des stars (saison 3)
  • Studio G

GRAND PRIX ÇA M’ALLUME

Gagnant : Autiste, bientôt majeur

Finalistes :

  • Fragile
  • La faille
  • Faits divers (saison 3)
  • M’entends-tu? (saison 2)

Crédit photo : Moi&Cie

Jean-Philippe Doucet

Oeuvrant dans le domaine sportif depuis maintenant plus de trois ans, Jean-Philippe tente de joindre sa passion des communications pour en faire profiter le domaine culturel ! En plus de son bagage dans le domaine sportif, Jean-Philippe est actuellement étudiant en sciences de la communication à l'université de Montréal et a un intérêt marqué pour le showbizz québécois.

Précédent

L’importance de la lecture avec Marie-Christine Bernard

10 films québécois de la dernière décennie à voir ou à revoir pendant le confinement

Suivant