Une sortie bien attendue pour Menteur

Menteur (OFF)
Image tirée du film

Une sortie bien attendue pour Menteur

C’est cette semaine que le film, qui est vu comme un des plus attendu de l’été, ravagera les différentes salles de cinéma du Québec alors que le film menteur mettant en vedette Louis-José Houde ainsi qu’Antoine Bertrand prendra l’affiche. En effet, il sera en salle à partir de ce mercredi 10 juillet.

À quelques jours de la date tant attendus par les cinéastes, les deux principaux acteurs sont très fébriles pour la projection du film sur lequel ils ont travaillé pendant plusieurs mois. « On ne se connaissait pas tellement avant de travailler concrètement ensemble dans ce projet. J’étais super heureux de travailler avec Louis-José, c’est une merveilleuse personne dans la vie », a mentionné Antoine Bertrand. 

Il est très difficile de nier que les attentes envers ce film sont très élevées. Ce n’est pas pour rien qu’on dit que c’est le film le plus attendu de l’été 2019. Questionné sur les attentes et l’intérêt qu’allait susciter ce projet, Antoine Bertrand a répondu, du tac-o-tac sans même hésité qu’il fallait s’attendre à rire. « À rire. Il faut s’attendre à rire beaucoup et beaucoup. C’est vraiment très drôle. Je l’ai regardé dernièrement avec toute l’équipe de production et après la première heure, j’avais mal aux côtes », a-t-il confié. 

Par contre, Louis-José en met plusieurs en garde alors qu’il a mentionné en entrevue qu’il faudra être très attentif lors du visionnement de celui-ci. « C’est certain que c’est un film d’été qui est classé grand public. Mais, il faut suivre. Le film va dans plusieurs directions, il y a énormément d’action et beaucoup de blagues. C’est un film dans lequel on doit être énormément attentif, il faut embarquer et suivre parce que ça se joue sur deux réalités tout au long du film », a expliqué l’humoriste.

Pour ces deux humoristes qui n’ont pas comme première profession d’être acteur, avait un bon défi de mener contre eux de livrer ce film attendu comme le plus populaire de l’été. Ce n’était tout de même pas un problème. « J’embarque dans des projets dans lesquels je sais que je serai capable de livrer le travail. Ce qui est bien avec le cinéma, c’est que vu que ce n’est pas mon métier premier, quand je le fais, je ne ressens pas tellement de pression. Si j’en fais d’autres, tant mieux! Si je ne fais pas d’autre ce n’est pas plus grave que ça. C’est certain que je préférais en faire d’autre, mais je pourrais arrêter et ça ne changerait rien a mes spectacles », a expliqué Louis-José. 

Louis-José Houde espère au plus haut point que son film sera apprécié de la part des auditeurs. « J’espère que les gens vont aimer ça.  C’est difficile à prévoir parce qu’on ne le sait jamais, avec les spectacles ont les tests et lorsque quelque chose ne fonctionne pas, on fait simplement l’enlever. Sauf que lorsque c’est un film, le public n’est pas là pendant le tournage donc il est impossible de prévoir. Tu ne sais jamais ou est-ce que ça va se rendre, ça peut marcher ou ne pas marcher, on ne sait pas », a-t-il confié. 

« Ce fut une expérience très positive pour moi et j’ai vraiment aimé mon expérience. », a conclu Louis-José HoudeLe film québécois menteur réalisé par Émile Gaudreault pendra l’affiche dans les différentes salles de cinéma à partir de ce mercredi, le 10 juillet.

Jean-Simon Marchand

La culture québécoise, c’est sa passion. Que ce soit en musique, humour, télévision ou même cinéma, Jean-Simon est toujours présent lorsqu’il s’agit de quelque chose touchant le monde artistique québécois. Passionné par le monde du showbizz, il ne fait que transmettre ce qui le passionne.

Précédent

Talentueuse, Charlotte Cardin

Un spectacle original signé par les 2 Frères

Suivant

Laisser un commentaire